Diagonal

L’ensemble Diagonal

001

L’Ensemble Diagonal, né le 16 juin 2004, est le fruit des désirs conjugués de musiciens professionnels et d’amateurs de nouveautés.

Ensemble musical à géométrie variable composé de 15 musiciens, Diagonal s’est fixé comme objectif de gagner un nouveau public pour les manifestations culturelles contemporaines en cultivant les échos avec les différents domaines de l’innovation artistique d’aujourd’hui. À partir de notre expérience (qu’elle soit celle de professionnels ou de simples spectateurs), nous sommes persuadés qu’un travail d’approche, de sensibilisation à la création contemporaine est indispensable si l’on veut maintenir vivante la relation entre l’artiste et la société.

Résolument inscrit dans la vie locale.

À partir de l’implantation locale de l’Association Diagonal dans la ville de Bois-Colombes, plus précisément au TAC [Territoire Art & Création], qui a permis de tisser des liens étroits avec les établissements culturels de la ville. Diagonal a pu construire des activités impliquant des partenaires extérieurs comme l’Éducation Nationale pour un travail au sein des écoles élémentaires et des collèges, et les services culturels du Conseil Général des Hauts-de-Seine.


 

 

002

Direction: Rut Schereiner et Luis Naón.

Piano: Raminta Dombrowski
Alto: Cyprien Busolini
Violoncelle: Godefroy Vujicic
Contrebasse: Leonardo Teruggi
Percussion: Hélène Colombotti
Saxophone: Géraud Etrillard
Accordéon: Doris Captal


 

rutRut Schereiner

Née en Argentine, elle commence ses études musicales dans son pays et obtient un diplôme supérieur de piano. Arrivée en France en 1981, elle obtient le Diplôme Supérieur de Direction d’Orchestre à l’unanimité à l’École Normale de Musique de Paris.

Elle a participé à des nombreux Concours et Séminaires Internationaux de Direction d’Orchestre et sur la musique du XX° siècle et développé une intense activité dans le domaine de la musique contemporaine en dirigeant à plusieurs reprises des créations avec notamment l’Ensemble Movimiento, Les solistes de l’Itinéraire, Ensemble Interface, Ensembles du CNSMD de Paris, Les Solistes de l’Orchestre de Paris et au CeTC du Teatro Colon à Buenos Aires.

Parallèlement Rut Schereiner poursuit une activité pédagogique et obtient deux Certificats d’Aptitude (professeur chargé de direction et directeur), et dirige le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Châtenay-Malabry. Elle a obtenu un Master II en musique du XX° siècle à Paris IV, Sorbonne.
Elle a été responsable en formation en direction d’orchestre à l’ARIAM, Île-de-France, à Laval, pour le Conseil Général de la Mayenne et à la ville de Rosario, Argentine.

Ces dernières saisons, elle a été chef invitée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, au Conservatoire National de Région d’Angers et aux Ecoles Nationales de Gennevilliers et de Laval, ainsi qu’à l’ensemble régional de saxophones du Maine.
Au cours de cette saison, elle se produira en tant que chef invitée à Genève, Barcelone, Laval et avec l’ensemble Diagonal dont elle est un des directeurs artistiques.


 

naonLuis Naón

Né à La Plata, (Ville des diagonales), Argentine, 1961. études musicales à Buenos Aires puis au CNSMDP avec Guy Reibel, Laurent Cuniot, Daniel Teruggi, Sergio Ortega, Horacio Vaggione. Depuis 1991 professeur dans la classe de Composition et Nouvelles Technologies du CNSMDP, aujourd’hui également professeur de Composition à l’ESMUC, Barcelone et au conservatoire de Genève.

Ses oeuvres ont reçu des prix et distinctions à la Tribune Internationale de Compositeurs (UNESCO 90 et 96), Fondo Nacional de las Artes (Argentine), Prix TRINAC du Conseil International de la Musique, Olympia Composition Prize, Prix Municipal de la ville de Buenos Aires. Nomination pour les « 3èmes Victoires de la Musique Classique », Prix « Enesco » de la Sacem, Prix, « Luis de Narvaez » de la Caja de Granada.

Il a collaboré avec divers ensembles, depuis TM+ à Orchestre de Paris, et des institutions telles le Ministère de la Culture et de la Communication, Teatro Colón (Buenos Aires), Musique Nouvelle en Liberté, l’INA-GRM, l’IRCAM. Il est lié artistiquement au travail du metteur en scène François Wastiaux et la Compagnie Valsez-Cassis, mais aussi au peintre Abel Robino et le Vidéaste Diego Pittaluga, mais aussi l’écrivain Yves Pagès. Sur le Roman de Leslie Kaplan il compose la musique pour le Psychanalyste, feuilleton en 25 épisodes diffusé en septembre 2005 sur France Culture.

Actuellement finalise son cycle de 24 +1 oeuvres pour diverses formations: URBANA.


 

ramintaRaminta Dombrowski

C’est au cours de ses études au conservatoire de Tchaïkovsky que Raminta a approfondi ses connaissances dans la maîtrise des techniques pianistiques. Au retour à Kaunas ( Lituanie) elle commence à organiser les projets alliant les arts et littérature. C’est dans l’ouverture du festival de Thomas Mann, qu’on la retrouve avec un programme sur les textes de Mann et la musique de A. Schonberg.,et programme sur le romantisme allemand (musique de R. Schumann et poésie de F. Hölderlin)

Elle poursuit son idée de l’union entre les arts après avoir s’installé en France. Le programme sur le romantisme français en duo avec R. Preiksaite, cinéma – musique sur l’expressionnisme allemand dans la musique de Berg et Schonberg sous la direction de R. Schereiner.

En 2004 un programme sur les correspondances entre G. Sand et E. Delacroix où elle joue les oeuvres de F. Chopin. En 2005 un programme cinéma -musique sur la musique utilisée par Visconti. L’enregistrement de la musique de L. Naon pour le feuilleton Le Psychanalyste sur Radio France.

En 2007 elle organise et mets en place un projet international « Les rencontres inattendues ».


 

cyprien_busoliniCyprien Busolini

Après avoir obtenu un premier prix d’alto a l’unanimité au conservatoire de Rueil-Malmaison, Cyprien Busolini se perfectionnera avec P. Fauré et P. H. Xuereb.

Très tôt attiré par la musique contemporaine, il étudie ce répertoire avec l’ensemble Alternance, A. Damiens et G. Knox.

En parallèle de sont travail d’interprète, il joue dans différents ensembles de Musique improvisée et collabore a des projets mêlant musique et danse ou theâtre…


 

Godefroy Vujicicvujicic

Né à Paris en 1975 d’un père violoniste prodige et d’une mère pianiste, Godefroy Vujicic commence très jeune ses études musicales. Son travail lui permet d’obtenir successivement deux premiers prix en violoncelle et en musique de chambre au Conservatoire de Versailles, deux premiers prix « avec distinction »dans les mêmes disciplines au Conservatoire Royal de Bruxelles puis le Diplôme de Formation Supérieure au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Violoncelle solo (soliste) lors de la Première de la création du « Clair ruisseau » de Dimitri Chostakovitch pour le Bolchoï à l’Opéra de Paris en 2004, Godefroy Vujicic se fait remarquer par Mstislav Rostropovitch. Le maître du violoncelle, présent dans la salle du Palais Garnier, demande à le féliciter.

Sa riche et charismatique personnalité franco-slave le pousse à être sans cesse en quête de nouveaux phrasés, au service d’une interprétation qui repose sur une particularité qu’est la variété de sa palette sonore, saluée à maintes reprises par la critique, notamment lors des concerts proposant l’intégrale des Suites de Bach.

Par ailleurs, sa vive curiosité le mène tout naturellement à explorer différents domaines de l’activité musicale. C’est ainsi qu’il s’intéresse à la direction d’orchestre et à la direction de choeur sans oublier les innombrables possibilités qu’offre la musique de chambre : sonate, trio, sextuor… ainsi que l’ultime et fascinante expérience qu’est l’écriture.


 

teruggiLeonardo Teruggi

Après des études de piano et une licence de composition a l’université de Paris VIII, il rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de contrebasse de Jean-Paul Celea en 2005 ou il poursuit actuellement ses études classiques.

Contrebassiste polyvalent, il est membre de nombreuses formations : il se produit depuis 2003 avec « L’Orchestre de Contrebasses », sextet atypique de jazz et de musiques populaires, avec l’ensemble « Diagonal » en musique contemporaine, avec « Buenos Aires Madrigal » et « Tonos y Tonadas » dans un répertoire de musique baroque, de tango et de folklore argentin, et avec le quartet de tango « Mala Pinta ».

Il est également compositeur et arrangeur, travaillant pour différentes formations de tango ainsi que pour le cinéma.


 

colombHélène Colombotti

Percussionniste diplômée du CNSM de Paris en 2004 elle poursuit son cursus jusqu’en 2006 en clase de perfectionnement dans la classe de Michel Cerutti. Passionné de musique contemporaine elle collabore avec différents compositeurs comme: P. Hurel, L. Naón, M. Suarez, Y. Robin, F. Tashdjian, Y. Maresh, M. Matalon, O. Adamek, G. Scumacher, F. Fitzbein, C. Gratzer, J. Guillou, T. Eiscaish, etc. Elle intègre successivement le quatuor Face à Face, l’Ensemble Multilatérale, l’Ensemble Diagonal, l’Ensemble Sillage.

Elle travaille régulièrement avec l’Orchestre National de France, l’Ensemble Intercontemporain, l’Atelier Lyrique de Haute-Normandie, l’Ensemble Aternance, l’Ensemble TM+, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire (titulaire jusqu’à fin 2008) etc…

Hélène Colombotti est boursière du Mécénat de la Société Générale.


geraud

Géraud Etrillard

Né à Paris en 1975, Géraud débute le saxophone à l’âge de 11 ans.

Suite à ses études auprès de Philippe Braquart à l’ E.N.M. du Havre puis avec Christophe Bois à l’ E.N.M. de Bourges, il réussit le concours d’entrée au C.N.S.M.D.P. dans la classe de Claude Delangle en 2OOO, ainsi que le concours de saxophone Baryton aux Orchestres de la Garde Républicaine. Lauréat de plusieurs concours Internationaux, Géraud obtient durant ses études au C.N.S.M. le 1er Prix de musique de chambre à l’unanimité (2002) puis son D.F.S. de saxophone avec la mention TB (2003) avant d’être admis à l’unanimité en IIIe cycle de perfectionnement dans la classe de David Walter et Michel Moragues au sein du Quatuor de saxophones Axone.

Passionné par la création contemporaine et la défense du nouveau répertoire, Géraud est régulièrement invité au sein des Ensembles Diagonal, Arcema ou L’Itinéraire.

Il a également la chance de se produire au sein de formations telles que l’Orchestre de Paris, le Malher Chamber Orchestra, le U.B.S. Verbier Orchestra, l’Orchestre Pas-de-Loup ou encore le World Philarmonic Orchestra sous les baguettes de Christoph Eschenbach, Daniel Harding, Charles Dutoit, Yutaka Sado,
Michael Gielen…


captal

Doris Captal

Doris Captal est née le 17 mai 1970 à Périgueux. Dès l’âge de 5 ans, elle étudie l’accordéon avec Aimé Granet. A 14 ans, elle obtient un 1er prix médaille d’Or en Excellence au concours organisé par l’Union des Accordéonistes de France. Elle y rencontre entre autre Max Bonnay avec qui elle travaillera pendant dix ans. En 1993, elle obtient un premier prix en Supérieur à l’ENM d’Issy-les-Moulineaux dans la classe de Gérard Nicolaï.

En 1995, elle crée le festival Jeux d’Anches en Périgord, en collaboration avec Louis-Olivier Vitté, journaliste à Radio-France pour permettre au public de découvrir le répertoire « concertant » de l’accordéon. Instrumentiste soliste de par le répertoire, elle préfère jouer en petite formation : le Quatuor Jeux d’Anches, l’ensemble orchestral Diagonal depuis 2005… Elle joue également avec la Maîtrise des Hauts de Seine et a participé à des émissions radio et télévisées.

Enfin, elle n’a de cesse de faire découvrir et partager avec le public et ses élèves les différents jeux de son instrument « migrateur » à travers un répertoire varié qui s’étend des musiques traditionnelles ou actuelles des cinq continents aux compositeurs classiques et contemporains.